BESANCON

                                    Villehttp://www.internat-besancon.com/

                           

 

Référente locale :

Interne :

Foret Thomas

Mail : foret.thomas@free.fr

 

Coordinatrice locale :

Dr Costa Patricia

Mail : pcosta@chu-besancon.fr

 

Coordinateur régional :

Pr Stephan Dominique à Strasbourg

Mail : dominique.stephan@chru-strasbourg.fr

 

  • Stages :

                                       Médecine vasculaire/Chirurgie vasculaire

Lieu / Service :

A Besançon il n’existe pas de service de médecine vasculaire indépendant. Il s’agit d’une unité d’exploration fonctionnelle rattachée au service de chirurgie vasculaire. Le premier stage de la phase socle se découpe par semaine, alternant une semaine dans le service de chirurgie vasculaire (composé d’un secteur de soin intensif et d’une unité d’hospitalisation conventionnelle) puis la suivante aux consultations de médecine vasculaire.

 

Encadrement :  

En médecine vasculaire : 1 PH à temps plein, une assistante et 2 praticiens attachés consultant 1 demi-journée par semaine chacun.

En chirurgie vasculaire : 1 PU-PH chef de service, 1 MCU-PH, 3 PH temps pleins, 1 chef de clinique et des assistants.

 

Nombre d’internes :

Variable selon les semestres, habituellement autour de 3 à 6 internes de chirurgie. Vous serez en revanche seul interne de médecine.

 

Journée type :

En médecine vasculaire : vous participez aux explorations fonctionnelles (échographie doppler artériel et veineux, examen microcirculatoire) toute la journée, de 9h à 17h30 en moyenne. En règle générale vous faites la consultation seul en premier (interrogatoire, examen clinique, mesure IPS, échographie) puis le médecin référent vous contrôle, refait la partie échographie et discute du dossier avec vous.

Possibilité de participer également aux RCP « thrombose » une fois par mois, et staff obligatoire le mardi après-midi avec les chirurgiens vasculaires pour discuter des urgences de la semaine en chirurgie et des dossiers posant problèmes. Possibilité encouragée d’aller au bloc sur votre temps libre.

 

En chirurgie : Les internes de chirurgie se répartissent les blocs et la gestion des soins intensifs avec quelques lits de conventionnel. L’interne de médecine vasculaire gère le bip d’avis avec 11 lits d’hospitalisation conventionnelle. La journée commence par le « staff du matin » avec la présentation rapide de tous les patients à 7h45. S’en suis la visite rapide des patients par un chirurgien référent. L’interne d’avis doit ensuite gérer ses patients, les sorties, les avis, les entrées en urgence et les patients hospitalisés/hébergés dans d’autres services comme les patients opérés en chirurgie vasculaire et surveillés en réanimation. Pause de midi puis l’après-midi on recommence avec cette fois-ci les entrées programmées à faire.

Contre visite faite par l’interne le soir avec l’équipe infirmière. L’interne peut à tout moment de la journée appeler les chirurgiens en cas de souci (un chirurgien référent par patient). Pour les avis, chaque jour un chirurgien est d’astreinte et vous gérez avec lui les avis/urgences. L’interne de chirurgie de garde pour la nuit vous reprend le bip d’avis et une fois vos missions terminées, votre journée s’achève.

 

Pour le moment ce stage est identique pendant la phase d’approfondissement en médecine/chirurgie vasculaire, mais avec plus de responsabilité.

Gardes / Astreintes :

Pas de garde ou d’astreinte pour le moment. En cas de changement, il s’agira des gardes au SAU, mais pas encore mis en place.

 

Pathologies rencontrées :

Essentiellement des pathologies artérielles dans le service de chirurgie (ischémie aigue, ischémie critique, anévrisme, problème de FAV, AOMI avec chirurgie programmée) et de TVP d’indication chirurgicale. Le bip d’avis peut concerner tout et n’importe quoi de vasculaire…

En médecine vasculaire il existe une grosse activité artérielle (bilan d’AOMI, contrôle post-opératoire, bilan de trouble trophique, surveillance d’anévrisme, surveillance de FAV), et quelques pathologies veineuses avec des diagnostics de TVP. L’aspect microcirculatoire est représenté par la capillaroscopie avec des bilans de Raynaud, sclérodermie, etc. Pas de pathologie d’insuffisance veineuse superficielle pour le moment.

        

                                               Cardiologie

Lieu / Service :

Habituellement dans le service de cardiologie du CHU de Besançon se composant d’une unité de soin intensif, 2 services d’hospitalisation (cardiologie A pour la gestion des troubles du rythme, de l’insuffisance cardiaque, HTAP et assistance cardiaque, et le service de cardiologie B avec les coronarographies programmées et la gestion des post-infarctus), consultations, épreuve d’effort, interventionnel.

 

Encadrement :  

3 PU-PH, nombreux PH, assistants et chef de clinique. Chaque service est géré habituellement par des cardiologues référents. En cardiologie A où nous sommes habituellement affiliés, ce sont les rythmologues et le Pr SERONDE, référente insuffisance cardiaque, qui nous encadrent.

 

Nombre d’internes :

Autour d’une dizaine à chaque semestre.

 

Journée type :

Visite le matin seul de chacun des 10 patients à charge par interne, staff tous les midis pour discuter des coronarographies du jour et des dossiers posant problème puis l’après-midi est consacré aux entrées programmées, aux remontés des soins intensifs et enfin vers 16/17h contre visite avec un sénior avec visite de tous les patients.

 

Gardes / Astreintes :

Gardes séniorisées aux soins intensifs.

 

Pathologies rencontrées :

Toute la cardiologie au sens large

  • Inter – CHU & Docteur Junior :

A Besançon il n’y a pas d’universitaire en médecine vasculaire. Pour cette raison la dernière année d’internat, l’année de docteur junior, doit s’effectuer dans un CHU avec un universitaire (au minimum MCU). Pour le moment cette année se déroule comme un inter-CHU au sein du CHU de Nancy. Possibilité de discuter de faire cette année dans un autre CHU selon le projet.

De la même manière on nous encourage à faire un autre inter-CHU dans la phase d’approfondissement. Au final 3 semestres de médecine vasculaire en dehors de Besançon possibles, et encouragés.

  • Hors filières proposés :

 

Les hors filières proposés sont actuellement la médecine interne, la dermatologie, la radiologie, l’hématologie, la néphrologie, la neurologie, la diabétologie-endocrinologie et la réanimation. Ces stages se déroulent habituellement en périphérie ou au CHU.

  • Formation théorique (séminaires, DU, biblio …) :

 

Plusieurs séminaires par an dans la région Grand-Est avec Reims, Nancy, Strasbourg et Dijon, dans une ville différente à chaque fois avec les internes de DES et de DESC.

En médecine vasculaire et chirurgie, biblio tous les mercredi matin, et en cardiologie topo et cours tous les vendredi matin.

Plusieurs DU / FST possibles, selon les situations et les ouvertures de postes.